VAL-63-NAFLD

NAFL, NASH : nouvelles épidémies, nouveaux besoins de prévention

Les atteintes métaboliques du foie ont émergé comme un sujet de santé publique majeur dans le monde. Elles sont étroitement associées au développement du diabète de type 2 et de l’obésité dans la population.
Le foie gras, ou NAFL (non-alcoholic fatty liver), se caractérise par l’accumulation de triglycérides dans le foie. La NAFL est un état à risque pouvant évoluer vers une NASH, ou stéatohépatite non-alcoolique, qui élève fortement le risque de cirrhose et de carcinome hépatocellulaire et dont le pronostic est sombre.

Selon la World Gastroenterology Organisation, la prévalence de la NAFL et de la NASH a doublé ces 20 dernières années : la NAFL toucherait aujourd’hui 20 à 26% de la population européenne et 20 à 46% de la population des États-Unis.

Aucune solution thérapeutique ni préventive, ayant démontré son efficacité, n’est encore disponible pour ces atteintes hépatiques.

 

Sources : World Gastroenterology Organisation Global Guidelines,
Non-alcoholic Fatty Liver Disease and Non-alcoholic Steatohepatitis, 2012 ;
Younossi et al. Hepatology, 2016 ; Williams et al., Gastroenterology, 2011

En savoir plus

Chiffres clés

Pronostic

38%

de survie à 10 ans : c’est aujourd’hui le pronostic pour les patients atteints d’une NASH.

Source : World Gastroenterology Organisation Global Guidelines.

état à risque

30%

des personnes qui présentent une stéatose hépatique non alcoolique (NAFL) développeront une NASH. La NAFL est un état à risque de développer une NASH.

Source : Williams et al., Gastroenterology, 2011

VAL-63 NAFLD : cibler la NAFL pour réduire le risque de NASH

VAL-63 NAFLD a été spécialement développé pour les personnes qui présentent une stéatose hépatique (NAFL), à risque de développer une NASH. Des études poussées en chimie analytique puis sur différents modèles précliniques prédictifs de la pathologie humaine ont été conduites et ont mis en évidence l’impact positif de VAL-63 NAFLD sur les mécanismes physiopathologiques des NAFLD.

L’objectif de ce produit innovant est de réduire significativement la stéatose hépatique et de prévenir le développement de l’inflammation et de la dégénérescence des cellules hépatiques qui aboutissent à l’installation de la NASH.

Résultats clés

La formulation de VAL-63 NAFLD bénéficie du principe actif TOTUM-63, combinaison de 5 extraits végétaux.

Données précliniques

Les études menées sur des modèles de maladies métaboliques ont montré un effet du principe actif TOTUM-63 sur plusieurs paramètres métaboliques, dont un impact majeur sur la stéatose hépatique :

  • Réduction de 40% à 68% du taux de triglycérides hépatiques selon les modèles (régime nutritionnel enrichi en lipides ou modèles db/db, qui présentent tous les deux une stéatose hépatique marquée).

Ces données positives d’efficacité font de VAL-63 NAFLD un produit de haut potentiel pour cibler la NAFL.

Résultats cliniques

TOTUM-63 a fait l’objet d’une étude de Phase I/II achevée en juin 2017. Cette étude a validé la sécurité et la tolérance de ce principe actif sur le plan clinique.

 

Un développement clinique de Phase II à venir

VAL-63-NAFLD devrait faire l’objet d’une étude clinique de Phase II dans la population cible, pour démontrer son efficacité à réduire la stéatose hépatique chez des personnes à risque de développer une NASH. Des études précliniques complémentaires sont nécessaires pour initier ce développement. Elles sont actuellement en cours.