Domaines thérapeutiques

Prédiabète

Plus de 8,5 % de la population adulte souffre de diabète dans le monde.

Le diabète de type 2 est une hyperglycémie chronique, liée principalement au surpoids et à la sédentarité. En progression constante dans la population mondiale, la maladie expose à des complications graves au niveau du cœur, des vaisseaux sanguins, des yeux, des reins et des nerfs. Sa prévention intervient au stade du prédiabète (qui a pour caractéristique d’être réversible) et repose aujourd’hui sur des mesures hygiéno-diététiques. Son traitement demande également une modification du mode de vie, accompagnée de traitements pharmacologiques plus importants à mesure que la maladie évolue.
TOTUM•63

Dyslipidémies

39 % de personnes présentent une hypercholestérolémie dans le monde. La prévalence atteint 55% en Europe et aux États-Unis (65% en France).

Anomalies de concentration de graisses dans le sang, les dyslipidémies et tout particulièrement l’hypercholestérolémie sont omniprésentes dans la population mondiale. Bouchant progressivement les artères, elles participent au développement de nombreuses pathologies cardiovasculaires. Leur prise en charge, préventive ou curative, repose sur des modifications comportementales. Les traitements pharmacologiques sont recommandés chez les personnes les plus à risque.
TOTUM•070

Hypertension artérielle

1,13 milliard de personnes sont hypertendues dans le monde, soient 24% des hommes et 20% des femmes. L’hypertension est maîtrisée chez moins d’une personne sur 5.

Maladie silencieuse aux causes multiples (tabagisme, alimentation, sédentarité, etc.), elle fait le lit de pathologies cardiovasculaires, rénales, cérébrales et ophtalmiques. Une bonne hygiène de vie et un suivi médical régulier assurent une prévention efficace. Sa prise en charge s’articule autour d’une amélioration du mode de vie et de traitements antihypertenseurs.
TOTUM•854

MAFLD/NAFL/NASH

Dans le monde, 25 % de la population présentent une stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD). Une augmentation de 63% des cas de NASH est attendue à l’horizon 2030 (comparé à 2015).

Stade le plus avancé de la stéatose hépatique non-alcoolique, la NASH associe accumulation de graisses, inflammation et lésions au niveau des cellules hépatocytaires. Des altérations pouvant notamment conduire à une cirrhose ou un cancer du foie. Liée aux modes de vie sédentaires et aux mauvais comportements alimentaires, l’épidémie se répand silencieusement dans les pays développés. En l’absence de traitement validé aujourd’hui, la prévention et la prise en charge des facteurs de risque sont les seules options « thérapeutiques » actuelles.
TOTUM•448

Surpoids / Obésité

1,9 milliard d’adultes sont en surpoids dans le monde (39% de la population). Le nombre de cas a presque triplé depuis 1975.

Parmi eux, on compte 650 millions de personnes obèses.

Le surpoids et l’obésité constituent un problème sanitaire majeur, touchant l’ensemble des pays industrialisés. La surcharge pondérale est associée au développement de nombreuses pathologies, notamment certains troubles cardiovasculaires et cancers.
La prise en charge, qu’elle soit thérapeutique ou préventive, nécessite une forte sensibilisation et une implication au long cours des patients, pour modifier durablement le mode de vie.

Microbiote intestinal

Composition : 100 000 milliards de germes (plus que de cellules dans le corps humain).

Poids : 1 à 3 kilos. Il se compose principalement de bactéries, réparties en dizaines d’espèces aux mécanismes d’actions diversifiés.

Composé de milliards de micro-organismes, le microbiote intestinal participe au bon fonctionnement du corps humain. Des altérations (dysbioses) du microbiote sain sont impliquées dans le développement de diverses maladies, notamment métaboliques, comme l’obésité ou le diabète de type 2. La correction des dysbioses passe principalement par une alimentation adaptée, une complémentation en souches microbiennes bénéfiques et/ou l’utilisation de modulateurs du microbiote intestinal.
Sources :
– World Health Organization, Fact sheet Diabetes, www.who.int (updated 8 June 2020) ;
– World Health Organization, The Global Health Observatory, www.who.int, data 2008 (% of people aged > 25, with total cholesterol ≥ 190 mg/dL) ;
– Santé Publique France, santepubliquefrance.fr (updated 17 June 2019) ;
– NCD Risk Factor collaboration, The Lancet, 2017, www.thelancet.com ;
– World Health Organization, Fact sheet Arterial Hypertension, www.who.int (updated 16 May 2019) ;
– Younossi Z. et al., Global Epidemiology of Nonalcoholic Fatty Liver Disease—Meta-Analytic Assessment of Prevalence, Incidence, and Outcomes. Hepatology, 2016 ;
– Estes C et al., Modeling the epidemic of nonalcoholic fatty liver disease demonstrates an exponential increase in burden of disease. Hepatology. 2018 ;
– Global Guidelines Nonalcoholic Fatty Liver Disease and Nonalcoholic Steatohepatitis, World Gastroenterology Organisation, 2012 ;
– World Health Organization, Fact sheet Overweight / obesity, data 20216, www.who.int (updated 20 August 2020) ;
– Inserm, www.inserm.fr (updated 1st February 2016) ;
– Rémy Burcelin, Simon Nicolas and Vincent Blasco-Baque. Le microbiote : cet inconnu qui réside en nous, Med Sci, 2016, www.medecinesciences.org.