TOTUM•448 : réduire la stéatose hépatique

TOTUM•448 est une combinaison unique et brevetée d’extraits végétaux, spécifiquement conçue pour réduire la stéatose hépatique d’origine métabolique (MASLD), un état à risque de développer une MASH.

Les atteintes métaboliques du foie (MASLD et MASH) : une situation mondiale préoccupante

La stéatose hépatique d’origine métabolique ou MASLD (Metabolic-dysfunction-Associated Steatotic Liver Disease) constitue le premier stade des atteintes métaboliques du foie. Cette stéatose peut progresser vers une stéatohépatite ou MASH (Metabolic-dysfunction-Associated Steato-Hepatitis), qui élève fortement le risque de cirrhose et de carcinome hépatocellulaire et dont le pronostic est sombre. Jusqu’en juin 2023, la MASLD et la MASH étaient respectivement nommées NAFLD et NASH.

Selon la World Gastroenterology Organisation, la prévalence des atteintes métaboliques du foie a doublé ces 20 dernières années. Elles concerneraient aujourd’hui 25% de la population mondiale, tous stades confondus, sans qu’aucune solution thérapeutique ni préventive, ayant démontré son efficacité, ne soit à ce jour disponible.

Sources :
– World Gastroenterology Organisation Global Guidelines ;
– Non-alcoholic Fatty Liver Disease and Non-alcoholic Steatohepatitis, 2012 ;
– Younossi et al. Hepatology, 2016 ; Williams et al., Gastroenterology, 2011 ;
¹Nonalcoholic Fatty Liver Disease and Nonalcoholic Steatohepatitis; World Gastroenterology Organization, 2012 ;
²EASL–EASD–EASO 2016 Clinical Practice Guidelines on the management of non-alcoholic fatty liver disease. J Hepatol 2016.

Les chiffres clés de la MASLD/MASH

18% des adultes présenteraient un stade précoce de ces atteintes hépatiques (sans fibrose) aux États-Unis et dans les 5 principaux pays européens, soit 91 millions de personnes.

Source : Elevated LDL, pre-HTA and NAFL preliminary market estimation, AEC Partners, 2020.

La MASH est le 2ème motif de transplantation hépatique aux États-Unis (18% des greffes de foie en 2014), derrière les maladies alcooliques du foie.

Source : Cholankeril G et al. Liver Transplantation for Nonalcoholic Steatohepatitis in the US: Temporal Trends and Outcomes. Dig Dis Sci. 2017.

12 à 40 % des personnes présentant une MASLD développeront une MASH, entre 8 et 13 ans.

Source : EASL-EASD-EASO 2016 Clinical Practice Guidelines on the management of non-alcoholic fatty liver disease. J Hepatol 2016.

Qu’est-ce que TOTUM•448 ?

La substance active TOTUM•448 est une combinaison unique et brevetée d’extraits végétaux, développée pour réduire la stéatose hépatique, un état à risque de développer une MASH.
TOTUM•448 est issu de travaux de recherche préclinique sur des modèles de maladies métaboliques, avec l’objectif d’inhiber le stockage des graisses dans le foie et de réduire les taux de triglycérides sanguins et hépatiques.

Résultats précliniques de TOTUM•448

Deux études précliniques ont été menées dans deux modèles de maladie métabolique du foie (MASLD et MASH), qui miment le développement de la pathologie chez l’humain. Elles ont montré l’efficacité de TOTUM•448 sur la stéatose hépatique et l’inflammation, les premières étapes clefs du développement de ces maladies. Elles ont également suggéré une amélioration de certains marqueurs de la fibrose, observée à des stades plus avancés.

Ces résultats très prometteurs contre les maladies métaboliques du foie ont été présentés au congrès annuel de l’American Association for the Study of Liver Diseases (AASLD) en 2022.

Protocole de prévention

Dans un modèle de MASLD/MASH en cours d’apparition, TOTUM•448 a fortement limité la stéatose hépatique, de manière dose-dépendante. Une limitation parallèle des taux sanguins de lipides, a été enregistrée, suggérant un effet profond de TOTUM•448 sur la régulation de leur métabolisme. Au niveau moléculaire, TOTUM•448 a réduit l’expression de certains gènes impliqués dans l’inflammation hépatique et amélioré certains marqueurs de la fibrose.

En savoir plus

Protocole de réversion

Dans un modèle de MASLD/MASH déjà installée, TOTUM•448 a réduit la stéatose, mais également les marqueurs immunitaires de l’inflammation hépatique et le score de ballooning (gonflement des cellules du foie). Parallèlement, TOTUM•448 a produit des effets positifs marqués sur des paramètres métaboliques associés à la maladie (sensibilité à l’insuline, tolérance au glucose).  Au niveau moléculaire, TOTUM•448 a significativement réduit l’expression de gènes impliqués dans l’inflammation et la fibrose hépatique, deux étapes clefs de la progression de la maladie du foie gras.

En savoir plus

Développement clinique de TOTUM•448

La statégie de développement de TOTUM•448 a été actualisée pour répondre au mieux aux défis imposés par une pathologie émergente, pour laquelle des stratégies préventives et thérapeutiques performantes restent à bâtir. Elle sera basée sur une étude clinique d’efficacité dans des centres de soins et sur une étude clinique de biodisponibilité et de mode d’action, qui permettront de positionner TOTUM•448 à la meilleure place dans la prise en charge de la MASLD et la MASH.

Propriété intellectuelle de TOTUM•448

La stratégie de protection est globale. TOTUM•448 a fait l’objet de demandes de brevet déposées dans 63 pays, dont des territoires clés dans le monde : Europe, États-Unis, Canada, Chine, Russie, Japon, Brésil, Australie.
Le brevet a déjà été délivré dans 57 pays, dont les États-Unis, l’Europe (39 pays), la Chine, la Russie ou le Japon, avec un très haut niveau de protection.